Share with friends and colleagues on social media

L’une des premières questions dans toute discussion sur le dimensionnement des clusters Kubernetes est la suivante : « Combien de conteneurs utilisez-vous ? ». Bien que ce soit une donnée importante, elle ne raconte pas toute l’histoire.

Nous avons tendance à ne voir dans un conteneur que ce bloc homogène qui représente une charge de travail.

Cela est très utile pour apprendre le fonctionnement des conteneurs et la façon dont le système traitera cette charge de travail toujours de la même manière (ce qui est extrêmement précieux). Cependant, cela ne tient plus lorsque nous commençons à planifier nos besoins en matériel.

La variété est le sel de la vie

Lorsque vous examinez le type de travail effectué dans vos conteneurs, il apparaît clairement que les diagrammes devraient ressembler davantage à ceci:

Credit: Flikr User jaysantiago. Usage under Creative Commons

Un cluster peut avoir un ensemble de microservices vraiment minuscules ne prenant pratiquement pas de mémoire ou de processeur, des piles d’applications Java ou .NET de taille moyenne, ou même de grandes instances de données in-memory pour lesquelles il n’est pas fou de demander 100 Go de mémoire alloués à une seule instance (là vous pensez à votre DataHub…). Il y a probablement un mélange de toutes ces charges de travail différentes au sein d’un même cluster.

Conteneur Tetris

Heureusement, c’est également dans ce cas qu’un cluster bien planifié peut faire économiser de l’argent. Cela peut permettre à ces instances de tailles différentes de s’exécuter avec le moins de temps possible (pour éliminer le gaspillage). C’est un peu un jeu de Tetris, l’orchestrateur Kubernetes peut s’insérer dans les instances les plus petites et les plus grandes afin de remplir chaque nœud efficacement.

Bien que nous puissions certainement être plus efficaces dans l’ensemble, il faut un certain savoir-faire pour planifier vos besoins matériels pour votre cluster. L’art (obscur) de l’évaluation ou de l’anticipation que les équipes informatiques pratiquent depuis toujours est plus pertinent que jamais.

Ne présumez pas que le nombre de conteneurs est tout ce que vous devez savoir pour évaluer vos besoins. Bien organisés, nos clusters pourraient ressembler davantage à ceci:

Credit: Wikimedia Commons

 

 

 

 

 

 

 

Si vous rencontrez des problèmes d’évaluation du dimensionnement de vos charges de travail, SUSE peut vous aider à utiliser les conteneurs. En fait, les solutions SUSE CaaS Platform et SUSE CAP s’appuient sur le support SUSE, qui donnera à votre entreprise l’esprit tranquille ! En tant que fournisseur de services certifié (Certified Services provider) Kubernetes, l’équipe de SUSE Global Services peut fournir une gamme d’offres de services de conseil et d’assistance premium qui vous permettent de vous concentrer sur votre activité réelle au lieu de vous laisser dépasser par la complexité.

* Ce blog est la traduction d’une publication de Andrew Gracey
Share with friends and colleagues on social media
Tags: , , ,
Category: Cloud and as a Service Solutions, Containers, Digital Transformation, Kubernetes, SUSE CaaS Platform, SUSE Cloud Application Platform, SUSE Services
This entry was posted dimanche, 1 septembre, 2019 at 12:47
You can follow any responses to this entry via RSS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No comments yet