SUSE Enterprise Storage 4 – Le Software Defined Storage avec CephFS

Share
Share

Que diriez-vous d’avoir les résultats d’une vaste étude d’évaluation du coût total de possession portant sur la comparaison de trois solutions SAN traditionnelles, Dell EMC, IBM et NetApp, et de cinq solutions de stockage software-defined, DataCore, Red Hat, Scality, SUSE et VMware. L’étude visait à examiner le coût du matériel, des logiciels et du support d’une capacité de stockage de 250 To, vouée à évoluer de 25% par an, en vue du stockage des données rarement consultées d’une archive en ligne.

IT Brand Pulse, organisation de recherche reconnue pour ses tests eit-brand-pulset analyses des infrastructures de datacenter, s’est penché sur le sujet. Comme on pouvait s’y attendre, c’est une solution de stockage software-defined déployée sur des serveurs standards qui s’avère la plus avantageuse économiquement. Mais, étonnamment, deux des trois solutions les plus onéreuses sont aussi des solutions software-defined.

Les principales conclusions à retenir de cette étude sont les suivantes :

L’approche Software-Defined élimine les taxes imposées aux solutions de stockage de marques

Les organisations IT ont une prédilection pour les solutions de stockage de grands éditeurs. Tout le monde sait qu’avoir le logo Dell EMC ou NetApp coûte plus cher, mais se rassure en se disant qu’en optant pour la « Rolls des baies de stockage » on limite les risques. La taxation des marques de solutions de stockage s’applique à chaque disque dur qu’un client achète sur toute la durée de vie du système et représente 4x le coût des disques durs dont sont équipés les serveurs standard et les systèmes de stockage software-defined.

 L’avenir est aux solutions de stockage Software-Defined

Ce rapport souligne la forte concurrence sur les prix que livrent les solutions de stockage software-defined de fournisseurs comme SUSE aux solutions de stockage d’entreprise traditionnelles. Il en ressort également que Red Hat et VMware pratiquent pour leurs offres software-defined des prix comparables à ceux des solutions de stockage d’entreprise traditionnelles (onéreuses).

  • SUSE se distingue par le meilleur rapport qualité-prix pour ses licences logicielles et ses services de support. L’offre de SUSE inclut CephFS qui n’est pas encore proposé par Red Hat.
  • Dell EMC, comme on s’y attendait, est la solution de stockage la plus onéreuse pour le stockage en vrac.
  • Red Hat, VMware et DataCore, éditeurs de logiciels d’entreprise traditionnels, se classent ensuite en positions 2 à 4 des solutions les plus onéreuses. Rien de surprenant dans le fait que les solutions de VMware et DataCore soient couteuses. La surprise vient de Red Hat Ceph et du prix élevé de la solution. Il aurait été logique que Red Hat propose un prix comparable à celui de la version SUSE du logiciel Ceph. Ce n’est pas le cas, Red Hat s’aligne au prix des solutions haut de gamme des éditeurs EMC, VMware et DataCore.
  • IBM propose les baies de stockage les plus économiques, à un prix à peine supérieur à celui des solutions les plus avantageuses de Scality et SUSE.

Conclusion ? Les organisations IT qui souhaitent archiver leurs données à moindres coûts ont intérêt à envisager des solutions de stockage software-defined. Cette technologie, basée sur des serveurs x86 d’une maintenance facile, est éprouvée par les fournisseurs de cloud public hyperscale et peut être déployée dans des clouds privés pour 1/3 du coût des offres de stockage de marques.

L’ensemble des résultats de cette étude sont disponibles en cliquant sur ce lien.

suse-enterprise-storage-4-industrys-first-sds-with-cephfs-v2

Share
(Visited 1 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

No comments yet

1,155 views