Share with friends and colleagues on social media

Comment allez vous gérer vos ressources dans le cloud ?

Cette question ne vous réveille peut-être pas encore en pleine nuit, mais les challenges d’inventaire, de configuration, de gestion des vulnérabilités et de conformité vont être les mêmes dans le cloud que dans votre data center .

Ne vous inquiétez pas, voici comment installer simplement dans le cloud, l’outil de gestion de toutes vos machines GNU/Linux déjà on-premise : SUSE Manager.

Création d’une ressource

Sur le portail Azure, créer un nouvelle ressource depuis le Marketplace.
Recherchez : SUSE Manager 3.1 Server (BYOS)

Le modèle du Marketplace fournit par SUSE propose automatiquement des tailles de VM répondant aux pré-requis matériel pour un SUSE Manager en production.
Si vous souhaitez faire une test, sélectionnez une machine avec au moins 4Go de RAM et 2vCPUS.

Modification sur la VM

Votre VM nécessite deux modifications :

  1. Ajouter un disque de données de 200Go, il servira à stocker les données du SUSE Manager (base de données et packages RPM)
  2. Modifier le NSG (firewall) pour ouvrir les port 80 et 443

Connexion et enregistrement

Le modèle du Marketplace est déployé avec tous les modules pré-installés et quelques commandes dédiées aux environnements cloud.
Vous devez enregistrer ce serveur sur le SUSE Customer Center pour bénéficier des mises à jour et de tout le support SUSE.

Pour vos tests, utilisez un code d’évaluation de 60 jours pour un serveur x86_64.
https://www.suse.com/products/suse-manager/download/

Une fois en possession du code d’enregistrement, voici les commandes à taper :

SUSEConnect -r SUSE_MANAGER_CODE
SUSEConnect -p SUSE-Manager-Server/3.1/x86_64 -r SUSE_MANAGER_CODE

SUSE Manager 3.1 est sorti avec SUSE Linux Enterprise 12 SP2.
Avant de continuer nous allons migrer en SLES12 SP3 afin de profiter des derniers patchs et mises à jours de sécurité.

zypper ref
zypper patch
zypper migration

Available migrations:

1 | SUSE Linux Enterprise Server 12 SP3 x86_64
 SUSE Manager Server 3.1 x86_64 (already installed)

Sélectionnez le choix 1, acceptez la licence, puis redémarrez la VM.

Activation de la swap

Via l’agent azure (waagent) nous allons activer l’espace swap sur le disque temporaire sdb.

Editer le fichier /etc/waagent.conf

sed -i 's/ResourceDisk.EnableSwap=n/ResourceDisk.EnableSwap=y/' /etc/waagent.conf
sed -i 's/ResourceDisk.SwapSizeMB=0/ResourceDisk.SwapSizeMB=4096/' /etc/waagent.conf
systemctl restart waagent.service

Préparer le disque de données

Le disque de données de 200Go pour SUSE Manager est présenté sous /dev/sdc (sda étant l’OS et sdb le disque temporaire azure).

Pour vérifier qu’il s’agit bien de sdc :

dmesg | grep "200 GiB"
[ 6.890044] sd 5:0:0:0: [sdc] 419430400 512-byte logical blocks: (215 GB/200 GiB)

Puis lancez la commande suma-storage.
Cette commande est dédiée au cloud pour préparer le disque ajouté :

/usr/bin/suma-storage /dev/sdc

Puis modifiez le fichier /etc/fstab pour que ce disque soit utilisé à chaque redémarrage :

echo "/dev/sdc1 /manager_storage xfs defaults 1 1" >> /etc/fstab

Configuration

Lancez la configuration du SUSE Manager :

sudo /sbin/yast2 susemanager_setup

Contrairement à une installation standard, le compte admin a déjà été créé avec un mot de passe.
Ce mot de passe est la concaténation du nom de la VM et -suma.

Afficher le mot de passe en console :

echo $(azuremetadata --instance-name --bare)-suma

La suite se passe directement sur l’interface web du SUSE Manager.
Tout est prêt pour gérer le cycle de vie de toutes vos machines Linux dans Azure.

Plus d’information sur le site SUSE.

https://www.suse.com/documentation/suse-manager-3/singlehtml/book_suma_getting-started_31/book_suma_getting-started_31.html#preparing.and.registering.clients
https://www.suse.com/documentation/suse-manager-3/singlehtml/book_suma_advanced_topics_31/book_suma_advanced_topics_31.html#idm140588663755280

(Visited 1 times, 1 visits today)

Share with friends and colleagues on social media

Category: IT Infrastructure Management, SLES on Azure, SUSE in the Cloud, SUSE Linux Enterprise Server for Azure, SUSE Manager
This entry was posted mardi, 13 mars, 2018 at 8:18
You can follow any responses to this entry via RSS.

Comments

  • Pierre-François HUET dit :

    Brice, travail brillant . Merci, ceci répond à toutes les questions que je m’étais posées.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *