Share with friends and colleagues on social media

  • Quels sont les 3 ingrédients-clés qui facilitent le développement d’intelligences artificielles et de machines capables d’apprendre ?
  • Quels obstacles rencontrent les organisations lorsqu’elles tentent d’intégrer des intelligences artificielles ?
  • Comment utiliser l’intelligence artificielle pour s’adapter à une transformation numérique ?

 

De nos jours, on emploie les termes « intelligence artificielle » (ou IA) et « machine-learning » à tout bout de champ, et il n’est pas bien compliqué de trouver une pléthore d’articles qui vantent les mérites de ces technologies. Cependant, les grands innovateurs ne recherchent pas seulement les technologies les plus avancées, juste pour être à la pointe de la modernité : ils portent un intérêt tout particulier à la façon dont ces technologies peuvent être appliquées aux réalités du monde des affaires.

Brent Schroeder, le directeur de la technologie pour SUSE sur le continent américain, s’est récemment exprimé à ce sujet lors du Forum Fujitsu, et a donné plusieurs conseils éclairés que nombre d’organisations feraient bien de prendre en considération, au sujet des l’usage de l’IA dans le cadre de l’application à des solutions financières concrètes. Les révélations qu’il a faites pourraient bien vous surprendre !

  1. Les facteurs facilitateurs

Je parie que, si vous êtes comme moi, ce n’est pas la première chose qui vous a sauté à l’esprit en réfléchissant à la façon dont l’IA peut aider votre organisation. Pourtant, Brent a tout à fait raison quand il mentionne la convergence de trois « ingrédients-clés » : données, puissance de traitement et technologie environnante (qui crée et utilise les données). La bonne nouvelle, c’est que si vous arrivez à mobiliser ces facteurs facilitateurs en même temps, vous pouvez vous attendre à des résultats rapides.

  1. Quels sont les obstacles qui empêchent d’utiliser l’IA ?

Sans surprise, réunir une quantité de données suffisante est l’un des grands obstacles qui empêchent les organisations d’utiliser efficacement l’IA. Un autre problème soulevé par Schroeder est celui de la définition du problème, ce qui tombe sous le sens.

Brent Schroeder a aussi évoqué la façon dont l’unification du développement logiciel et de l’administration des structures informatiques peut permettre d’aider à l’adoption de l’IA. L’un des points qu’il a tout particulièrement soulignés est celui de l’adhésion organisationnelle. « Nous pouvons développer autant de technologie que nous voulons, automatiser et ainsi de suite, mais en fin de compte, tout repose sur les gens chargés d’appliquer et de mettre en œuvre cette technologie. »

Voici ses messages clés aux managers, en ce qui concerne l’utilisation de l’IA pour s’adapter à la transformation numérique :

  1. Démarrez avec des objectifs organisationnels précis
  2. Définissez des objectifs financiers concrets
  3. Commencez par un projet restreint et concret, pour apprendre plus rapidement
  4. Collaborez et innovez en partenariat avec un groupe de pairs – comme SUSE !

Vous pouvez visionner l’interview complète de Brent Schroeder à cette adresse : https://www.facebook.com/fujitsuICT/videos/1943275635979963

Blog initialement publié par K2Sherman sur SUSE Communities


Share with friends and colleagues on social media

Category: Expert Views
This entry was posted jeudi, 28 février, 2019 at 1:42
You can follow any responses to this entry via RSS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No comments yet