SUSE et openATTIC : une technologie Open Source SUSE

Par : Larry Morris

Larry Morris est un Senior Product Manager qui se concentre sur la gamme de produits Software-defined Storage de SUSE. Il a rejoint SUSE en 2014 et possède plus de 30 ans d'expérience dans le développement de produits de stockage Entreprise.

Larry a commencé sa carrière chez Hewlett-Packard, dans la division Disque mémoire, en tant qu'ingénieur en développement logiciel. Au cours de sa carrière, il a occupé diverses fonctions dans l'ingénierie et la gestion, ainsi que des postes de direction dans les domaines du développement de produits, des tests de produits et solutions, de la stratégie métier, de la gestion de programme, de la gestion des produits, du marketing technique, du support produit et de l'expérience client.

Larry est titulaire d'une licence en informatique et d'un MBA. Il vit actuellement à Midway, Utah, États-Unis.

Par : Jason Phippen

Jason Phippen est responsable du marketing produit pour SUSE Enterprise Storage, la nouvelle solution de Software-defined Storage de SUSE. Jason compte plus de 15 ans d'expérience dans la commercialisation de produits et de solutions. De fait, il a rejoint SUSE en 2014 après avoir travaillé pour le compte de VERITAS, Computer Associates et Emulex.

openATTIC est une solution gratuite qui remplace les technologies traditionnelles de stockage dans le datacenter. Son développement a démarré il y a cinq ans. Cette solution est portée principalement par les protocoles de stockage les plus utilisés, et plus précisément par les protocoles CIFS et NFS pour le stockage basé sur des fichiers, ainsi que les technologies iSCSI et Fibre Channel pour le stockage par blocs. À mesure qu'augmente le volume des données de stockage, de plus en plus de clients dépassent les limites des systèmes de stockage individuels et cherchent des solutions alternatives.

En 2015, la prise en charge des clusters de stockage distribués Ceph a été intégrée à openATTIC. Cette intégration permet une transition aisée des solutions traditionnelles vers ce nouveau mode de stockage. openATTIC fournit une interface unifiée pour les systèmes de stockage et permet d'effectuer la transition avec les anciennes applications.

Il existe de nombreux autres systèmes de gestion de stockage sur le marché aujourd'hui, mais openATTIC offre certaines fonctionnalités uniques. Par exemple, cette solution est destinée uniquement à la gestion du stockage. Les développeurs ont essayé d'éviter une dérive des fonctionnalités, pour s'assurer qu'openATTIC reste une solution légère sans surcharge de fonctions, pour une application de gestion adaptée au datacenter.

openATTIC étant une solution Open Source par nature, cela signifie qu'il n'y a aucune restriction arbitraire de fonctionnalité. L'objectif est que les nouveaux utilisateurs puissent tester et évaluer openATTIC, sans aucune limitation. openATTIC prend en charge les distributions Linux les plus utilisées dans les environnements de production, afin que les clients puissent librement choisir leur système d'exploitation.

Avec openATTIC, vous pouvez gérer et provisionner votre stockage de nombreuses façons. Cette solution prend en charge les technologies LVM (Logical Volume Manager) de Linux, les systèmes de fichiers classiques, mais également des systèmes de fichiers plus avancés tels que ZFS et BTRFS. openATTIC peut également être utilisé pour assurer la gestion de plusieurs noeuds de stockage, avec la même interface Web. Les volumes individuels peuvent être mis en miroir sur un autre noeud synchrone à l'aide du périphérique de bloc répliqué « DRBD ». Toutes les nouvelles ressources de stockage sont contrôlées automatiquement par openATTIC. L'ensemble des fonctionnalités peut être géré via l'interface Web, des applications externes, ou à l'aide de scripts via l'API REST.

openATTIC se fonde sur deux composantes principales. Python est une application back-end basée sur le serveur d'applications Django. L'interface utilisateur Web est développée avec des technologies Web répandues. Des suites de test dédiées et automatisées sont effectuées sur chaque composant, avant que de nouvelles fonctionnalités soient intégrées à une nouvelle version.

Outre les fonctions traditionnelles de gestion SAN et NAS, la gestion Ceph est également prise en charge depuis 2015. Même si certains outils de gestion Ceph existaient déjà sur le marché à ce moment-là, il était nécessaire de créer un outil qui pourrait combiner les fonctionnalités de monitoring et de gestion dans une seule et même application, de la façon la plus conviviale possible pour l'administrateur, sans entraîner de confusion ou de difficulté d'utilisation.

Aujourd'hui, les fonctions de prise en charge de la gestion Ceph sont dans les dernières phases de développement et seront incluses dans SUSE Enterprise Storage 4. openATTIC propose actuellement, à un haut niveau, un tableau de bord de surveillance et de visualisation de l'état d'intégrité et des performances des clusters Ceph, ainsi que des fonctions de gestion et de monitoring pour divers objets ou entités telles que les pools Ceph, les périphériques en mode bloc RADOS (RBD) ou les deamons de stockage d'objets (OSD). openATTIC utilise une approche ascendante qui a permis un démarrage avec des fonctionnalités de base, qui ont été affinées par la suite et étendues progressivement avec chaque version, en fonction des commentaires des utilisateurs. Outre la gestion des objets Ceph, cette solution permet d'associer des périphériques en mode bloc et de les partager via les protocoles de stockage existants. openATTIC permet également d'analyser et de modifier une carte CRUSH de cluster. La gestion et le monitoring de plusieurs clusters Ceph avec la même instance openATTIC sont également pris en charge.

À l'avenir, le monitoring de noeuds à distance ainsi que la gestion et le déploiement à distance des noeuds de cluster et des services seront ajoutés.

Quel rôle a joué SUSE dans openATTIC ?

SUSE a racheté la technologie de gestion du stockage openATTIC ainsi que les actifs d'it-novum. Lors de cette opération, SUSE a racheté des ressources spécifiques de Software-defined Storage et des actifs d'it-novum.

Dans ce cadre de cette transaction, une équipe d'ingénieurs talentueux rejoindra SUSE pour intégrer son réseau d'ingénieurs.

SUSE avait noué un partenariat openATTIC - SUSE Enterprise Storage avec it-novum depuis plus d'un an. Cette technologie est parfaitement adaptée à notre stratégie d'offre de solutions d'infrastructure Open Source et Software-defined destinées aux entreprises qui ont besoin de solides fonctionnalités de gestion.

La révolution des modes de stockage est en cours et, pour qu'elle se concrétise, il est essentiel de disposer d'une solution de gestion de stockage adaptée aux entreprises, pour tous les clients déjà prêts à utiliser notre solution SUSE Enterprise Storage. Grâce à cette transaction, SUSE pourra tenir plus rapidement ses engagements en matière de plans de gestion de stockage et offrir à ses clients une prise en charge encore plus performante, à tous les niveaux, directement à partir de SUSE.

La prise en charge d'openATTIC sera incluse dans SUSE Enterprise Storage 4, qui sera disponible au public le 2 décembre 2016.

S'adapter pour réussir dans un monde vaste, rapide et Software-defined

Par : Raj Meel

Raj est Global Product & Solution Marketing Manager chez SUSE. Il est chargé du marketing produit pour SUSE Linux Enterprise Server et les technologies d'application de correctifs à chaud et de virtualisation/conteneurs SUSE. Raj est un technologue passionné, qui a déjà commercialisé de nombreux produits de sécurité informatique, géré des projets complexes et développé plusieurs produits informatiques de pointe pour des startups. Raj vit avec sa famille dans la banlieue de Boston, dans le Massachusetts, aux États-Unis.

Le Software-defined Computing constitue une solution d'avenir, et ce, pour de nombreuses raisons, notamment parce qu'il offre plus de flexibilité tout en réduisant les coûts. Les ressources limitées par le matériel et exécutées sur des serveurs individuels sont associées à une réserve à partir de laquelle les applications peuvent récupérer des ressources informatiques, de stockage et de réseau lorsque cela s'avère nécessaire. Ainsi, le Software-defined Computing offre l'agilité dont les entreprises ont besoin pour réussir dans un environnement métier en constante évolution. De plus, étant donné qu'il permet aux entreprises de tirer le meilleur parti des serveurs sous-utilisés ou inutilisés, le Software-defined Computing entraîne une réduction des coûts matériels.

Compte tenu de ces avantages, c'est sans surprise que SUSECON 2016 a organisé une multitude de sessions sur les technologies Software-defined disponibles dans SUSE Linux Enterprise Server 12. En effet, Linux, aujourd'hui quasi synonyme d'agilité, est le système d'exploitation s'appuyant sur l'informatique Software-defined le plus populaire pour le cloud. SUSE Linux Enterprise Server 12 est reconnu comme étant le système d'exploitation idéal pour OpenStack, sur lequel se base l'informatique Software-defined. Le Service Pack 2, dont la commercialisation a été lancée par SUSE lors de la SUSECON 2016, est d'ailleurs fondé sur ce système.

L'informatique Software-defined n'est évidemment pas le seul élément que les entreprises doivent maîtriser. Elles doivent également disposer de technologies de sécurité et de fiabilité à jour, et d'une prise en charge réactive pour les aider à s'adapter aux changements technologiques. Le Service Pack 2 de SUSE Linux Enterprise Server 12 offre la sécurité, la fiabilité et le support technique international dont les entreprises ont aujourd'hui besoin. Une solution tournée vers l'avenir, qui offre également une puissante plate-forme pour l'Internet des objets (IoT) et les informations basées sur les données.

Voici une brève présentation des fonctions disponibles dans le Service Pack 2.

Fonctions d'agilité

L'agilité, c'est disposer des technologies d'infrastructure permettant à votre entreprise de répondre instantanément à l'évolution des demandes de ressources réseau et de devancer ses concurrents pour proposer, avant eux, les applications indispensables pour l'avenir. Service Pack 2 s'appuie sur la prise en charge du Software-defined Networking de SUSE Linux Enterprise Server 12, afin d'offrir une mise en oeuvre d'Open vSwitch associée au kit de développement de plan de données (OvS-DPDK). Cette mise en oeuvre permet aux entreprises de créer un chemin rapide (fastpath) pour le traitement des paquets dans l'espace utilisateur pour les workloads intensifs (tels que les workloads de télécommunications), en permettant aux paquets d'ignorer le segment kernel du chemin d'accès au paquet, transformant ainsi le chemin lent (slowpath) d'accès utilisateur en chemin rapide (fastpath). Les mises en oeuvre OvS-DPDK permettent un traitement des paquets jusqu'à 10 fois plus rapide que les mises en oeuvre OvS, et sont particulièrement utiles aux opérateurs de télécommunications qui souhaitent implémenter des fonctions réseau. En plus de ce cas d'utilisation, les fonctionnalités de virtualisation des fonctions réseau du Service Pack 2 et la prise en charge d'un grand nombre d'hyperviseurs de la plate-forme SUSE permettent d'offrir une solution de virtualisation complète pour les déploiements dans le cloud.

Agilité supplémentaire pour les applications SAP

Le Service Pack 2 permet de mettre à jour SUSE Linux Enterprise Server for SAP Applications, offrant ainsi à votre entreprise des fonctionnalités permettant d'effectuer des mesures supplémentaires d'agilité pour ses déploiements SAP. Les mises à jour permettent à votre entreprise d'accélérer ses déploiements SAP en général et de faciliter et d'accélérer sa migration vers SAP Business Suite 4 SAP HANA (S/4 HANA). Les mises à jour vous aident également à optimiser SAP HANA pour de meilleures performances. Enfin, la prise en charge améliorée des clusters SAP HANA vous aide à créer un environnement SAP HANA plus solide.

Prise en charge NVDIMM pour des performances accrues

La prise en charge offerte par Service Pack 2 du module de mémoire serveur DIMM non volatile (NVDIMM), argument de poids pour la stabilité et l'agilité de vos environnements, permet également d'accroître les performances E/S, un autre moyen d'améliorer l'agilité. En offrant une mémoire adressable et permanente pour les applications utilisant le NVDIMM, le Service Pack 2 accélère les performances des applications, en particulier pour les applications de bases de données, de stockage ou d'analyse.

Concernant la fiabilité, la prise en charge des fonctionnalités NVDIMM du Service Pack 2, qui permet de conserver les données même lors de pertes de puissance et de réduire considérablement les temps de reconstruction après une coupure d'alimentation (les données sont immédiatement disponibles au redémarrage), est évidemment un atout indéniable pour les entreprises qui utilisent des applications ayant une très faible tolérance aux interruptions de service, y compris des applications de traitement des transactions en ligne (OLTP).

Prise en charge d'OpenPOWER et du serveur IBM Power Systems LC pour des workloads haute performance

Le Service Pack 2 augmente l'agilité de votre environnement en vous offrant une solution alternative à l'informatique x86 via la prise en charge d'un large éventail de produits IBM Power Systems, y compris les nouveaux serveurs IBM Power Systems LC et les systèmes OpenPOWER Abstraction Layer (OPAL). La croissance des solutions conçues pour les bus d'extension CAPI (Coherence Accelerator Processor Interface) pour les processeurs POWER8 et la création récente (octobre 2016) du consortium OpenCAPI montrent que la communauté informatique prévoit un intérêt croissant pour les solutions de remplacement au x86. Les grands noms de l'industrie membres de l'OpenPOWER Foundation sont de plus en plus nombreux et incluent Google, NVIDIA, Samsung, SUSE et bien d'autres.

Le Service Pack 2 prend également en charge SUSE Linux Enterprise High Availability Extension pour les serveurs basés sur des processeurs POWER dans tous les modes de fonctionnement, et réduit le temps de redémarrage des systèmes à mémoire élevée, avec une réinitialisation plus rapide de la mémoire. Grâce au Service Pack 2, votre entreprise sera en excellente position pour exploiter cette plate-forme et répondre aux besoins en workloads à haute disponibilité et performances élevées de ses activités.

Un accès plus facile et des mises à jour plus flexibles

La mise à jour Service Pack 2 apporte deux fonctionnalités supplémentaires. La première est que vous pouvez désormais accéder aux technologies et packages les plus récents sur SUSe Package Hub, via le service clients SUSE Customer Care (SCC), le portail Web de SUSE pour la gestion des souscriptions aux produits et droits d'accès et l'accès au support. (Pour en savoir plus sur le rôle du SCC dans le processus de mise à jour, lisez « Migration vers SUSE Linux Enterprise 12 Service Pack » dans le numéro de juin 2016 de SUSE Insider.) La seconde est que vous pouvez désormais économiser du temps et de ressources. Avec le Service Pack 2, vous avez la possibilité d'accéder directement aux mises à niveau et packages de services supérieurs, sans passer par les intermédiaires. Par exemple, vous pouvez désormais accéder directement au Service Pack 2 sans passer par le Service Pack 1 de SUSE Linux Enterprise Server 12.

Pour conclure sur les mises à jour, le programme d'installation Service Pack 2 peut désormais contacter votre serveur de mise à jour pour savoir si des mises à jour de pilotes sont disponibles. Le cas échéant, le programme d'installation les applique automatiquement et redémarre YaST (Yet another Startup Tool), augmentant ainsi la rapidité avec laquelle vous pouvez appliquer les mises à jour.

Des opportunités d'exploration

Si, comme le pensait Stephen Hawking, « l'intelligence est la capacité à s'adapter aux changements », il y a fort à parier que les entreprises intelligentes voudront découvrir les nouvelles technologies disponibles avec Service Pack 2, y compris SUSE Linux Enterprise Server for ARM, SUSE Linux Enterprise Server for Raspberry Pi et l'architecture Intel Omni-Path. Après tout, l'exploration est la première étape sur la voie de l'adaptation.

Présentation de SUSE Linux Enterprise Server for ARM

Avec le Service Pack 2 de SUSE Linux Enterprise Server 12, la prise en charge des processeurs ARM 64 bits est intégrée à la base de code de SUSE Linux Enterprise Server 12. Connue pour son efficacité énergétique, l'architecture ARMv8 est une nouvelle tendance des technologies émergentes pour les systèmes de serveurs. Cette architecture repose sur un vaste écosystème qui la rend beaucoup plus réactive à l'évolution rapide des besoins métiers. (ARM octroie des licences pour sa technologie à plus de 1000 entreprises, qui ont investi collectivement plus de 50 milliards de processeurs ARM dans des appareils divers, allant des téléphones portables aux serveurs.)

Certains des cas d'utilisation d'ARM sur lesquels le secteur des technologies se concentre actuellement comprennent les fonctions de stockage, la mise en réseau et le calcul haute performance. Pour en savoir plus sur SUSE for ARM, lisez l'article « Présentation de SUSE Linux Enterprise Server for ARM » récemment mis en ligne sur le blog de SUSE.

Vous prendrez bien un peu de Raspberry Pi ?
Pendant que vous découvrez les cas d'utilisation d'ARMv8, profitez-en pour découvrir également SUSE Linux Enterprise Server 12 sur les périphériques Raspberry Pi. Les ingénieurs et développeurs SUSE ont installé SUSE Linux Enterprise Server sur un petit périphérique à prix abordable, le Raspberry Pi, afin de tester l'utilisation de SUSE for ARM et de présenter le système d'exploitation SUSE Linux aux utilisateurs extrêmement nombreux (plus de 10 millions d'utilisateurs potentiels) de Raspberry Pi. Pour en savoir plus sur SUSE Linux Enterprise Server pour Raspberry Pi, lisez l'article « SUSE Linux Enterprise Server sur Raspberry Pi » sur le blog de SUSE.

Prise en charge de l'architecture Intel Omni-Path pour le calcul haute performance

Le Service Pack 2 accroît le potentiel d'agilité de votre entreprise grâce à la prise en charge de l'architecture de communication haute performance (parfois jusqu'au niveau exascale) Intel Omni-Path.

Prise en charge étendue de Docker sur davantage d'architectures

Avec le Service Pack 2, vous bénéficiez de la prise en charge des déploiements de conteneurs Docker sur des plates-formes supplémentaires, c'est-à-dire sur la plate-forme SUSE Linux Enterprise Server for ARM et SUSE Linux Enterprise Server for System z. L'utilisation des conteneurs pour la distribution des applications permet de s'adapter aux attentes des clients, pour un développement et une livraison des applications plus rapide que jamais.

Des fonctionnalités améliorant la sécurité

En plus d'offrir aux entreprises l'agilité et les outils dont elles ont besoin pour s'adapter plus facilement à l'accélération des cycles de vie informatiques, le Service Pack 2 les aide à faire face à la multitude de cyberattaques sans cesse plus intensives, en fournissant des fonctionnalités de publications certifiées FIPS (Federal Information Processing Standard) 140-2. Cette certification garantit que les algorithmes de chiffrement SUSE Linux Enterprise Server 12 ne comportent aucune faiblesse visible, vous garantissant ainsi que la mise en oeuvre FIPS 140-2 que votre entreprise a déployée protège bien vos données. SUSE a obtenu la certification du National Institute of Standards and Technology (NIST) aux États-Unis, ainsi que la certification CSES en Suède.

Un besoin constant d'adaptation

En y réfléchissant, on ne peut trouver de période dans l'histoire où les nouvelles technologies n'ont pas forcé les entreprises à s'adapter pour survivre, sans que cela ne représente un défi quasi impossible à relever.

SUSE aide les entreprises telles que la vôtre à s'adapter à l'évolution des technologies, afin que vous puissiez développer vos activités dans un monde en constante évolution. Le Service Pack 2 de SUSE Linux Enterprise Server 12 constitue un parfait exemple de cet engagement. Les technologies auxquelles les entreprises doivent aujourd'hui s'adapter incluent les technologies de virtualisation et de cloud, dont la mise en oeuvre et l'optimisation reposent sur l'informatique Software-defined. SUSE prend actuellement en charge ces technologies et prendra également en charge les moyens de s'y adapter ainsi que les nouvelles technologies qui émergeront à l'avenir.

SUSE OpenStack Cloud 7 : nouveautés et avantages pour votre entreprise

Par : Mark Smith

Mark Smith est responsable de la stratégie et du marketing produits internationaux pour SUSE OpenStack Cloud. Il bénéficie de 25 ans d'expérience dans l'informatique d'entreprise et se passionne pour tout ce qui touche aux technologies, en particulier aux avancées technologiques, à ce que nous réserve l'avenir et aux solutions qui constitueront un réel avantage concurrentiel pour les entreprises. Il a rejoint SUSE par l'intermédiaire de Dell, où il a dirigé l'équipe Produits et gestion d'entreprise pour la zone EMEA.

Version OpenStack Newton

La 14e version de logiciel OpenStack Cloud, nom de code Newton, a été officiellement commercialisée le 6 octobre 2016.

Bien que ne tirant pas son nom du célèbre Isaac Newton, une citation du physicien et mathématicien, me vient à l'esprit : « Si j'ai pu voir plus loin que les autres, c'est parce que j'étais juché sur les épaules des géants ». Je la comprends comme un véritable appel à la collaboration. Newton estimait beaucoup les connaissances, la sagesse et le travail acharné des autres membres de la communauté scientifique. Ce sont des éléments auxquels nous attachons également beaucoup d'importance dans le monde Open Source dans lequel nous évoluons.

OpenStack Newton s'attache à offrir une meilleure évolutivité, une solidité optimisée et une polyvalence accrue. Cette version s'appuie sur les contributions d'une communauté internationale de 2581 développeurs, opérateurs et utilisateurs de 309 entreprises différentes. Un véritable exploit !

Rien d'étonnant alors qu'OpenStack soit devenu « la plate-forme cloud idéale pour les entreprises et les fournisseurs de services ayant besoin d'un moteur d'intégration pour gérer les environnements bare-metal, de machines virtuelles et les orchestrations de conteneurs, avec un seul ensemble d'API ».

SUSE OpenStack Cloud 7, la toute dernière plate-forme de cloud privé SUSE destinée aux entreprises, est basée sur ce nouveau code OpenStack Newton.

Quelles sont les nouveautés et comment cette nouvelle version peut-elle vous aider, ainsi que votre entreprise ?

SUSE OpenStack Cloud 7 : l'OpenStack à son plein potentiel

Le cloud privé OpenStack est mondialement reconnu comme la plate-forme idéale pour développer de nouveaux workloads agiles et innovants, basés sur le cloud. Il constitue également l'environnement idéal pour DevOps. En plus de bénéficier de ces avantages indubitables, les utilisateurs d'entreprise sont de plus en plus séduits par son énorme potentiel de transformation des infrastructures informatiques traditionnelles.

Selon Jonathan Bryce, Executive Director de l'OpenStack Foundation, « Les avantages du cloud sont trop importants pour limiter l'utilisation de la plate-forme aux workloads » Et la plupart des entreprises semblent d'accord. Bon nombre d'entre elles ont énormément investi dans leur infrastructure informatique, et cela ne peut être ignoré. Elles ne peuvent pas se permettre de recommencer à zéro avec une infrastructure informatique entièrement nouvelle. Elles cherchent à accroître leur efficacité, à augmenter leur productivité et à réduire les coûts grâce aux infrastructures informatiques dont elles disposent déjà.

Je citerai Isaac Newton une fois de plus : « Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts ».

SUSE OpenStack Cloud 7 permet de combler le fossé entre deux mondes informatiques, en aidant les entreprises à faire évoluer leurs infrastructures traditionnelles, et en offrant une plate-forme favorisant l'agilité et l'innovation. Notre solution peut servir de moteur d'intégration, en vous aidant à créer de nouvelles applications et initiatives révolutionnaires, tout en prenant en charge la transformation de vos infrastructures informatiques et de vos workloads existants.

En pratique, qu'est-ce que cela signifie ?

Haute disponibilité accrue et mises à niveau sans interruption de service

Pour vos workloads stratégiques et traditionnels, vous avez besoin d'une plate-forme robuste. La migration de ces workloads vers le cloud nécessite de pouvoir compter sur la même fiabilité intégrée que celle des plates-formes traditionnelles. En réalité, même les workloads basés sur le cloud doivent reposer sur une base cloud haute disponibilité. Les services de cloud doivent être disponibles quand vous en avez besoin.

Nous avons intégré dans SUSE OpenStack Cloud une protection haute disponibilité (HA) automatiquement déployée pour les dispositifs de contrôle du cloud et les noeuds de calcul. Grâce à SUSE OpenStack Cloud 7, nous avons pu étendre cette fonctionnalité aux machines virtuelles (VM). Ainsi, vous disposez d'une protection HA, de l'infrastructure cloud aux workloads exécutés sur votre cloud privé.

Nous avons également inclus des fonctionnalités de mise à jour sans interruption de service, afin d'optimiser la disponibilité et d'éviter les interruptions de service. Nous avons associé ces fonctionnalités à des cycles de version plus adaptés aux entreprises et des offres de support plus longues, pour garantir que vous puissiez rester concentrés sur l'optimisation de votre disponibilité et de votre productivité.

C'est évidemment le moins que vous puissiez attendre d'une solution aussi éprouvée que SUSE.

Nouvelles fonctions de Container-as-a-Service

Avec SUSE OpenStack Cloud 7, nous avons inclus la prise en charge complète des conteneurs Docker, via l'utilisation de Kubernetes comme outil d'orchestration de conteneurs, incluse dans l'intégration d'OpenStack Magnum. Vous bénéficiez ainsi de fonctionnalités de Containers-as-a-Service (CaaS), ce qui vous permet de concevoir et créer de nouvelles applications et de nouveaux workloads innovants et basés sur le cloud.

Kubernetes permet la création de clusters de machines virtuelles et fournit des blocs de construction pour déployer, gérer et adapter des workloads à grande échelle dans un environnement de cloud. Magnum facilite l'intégration de Kubernetes dans le cloud OpenStack en automatisant la configuration de l'infrastructure de conteneur. Magnum s'appuie sur le service d'orchestration OpenStack (Heat) pour créer un ensemble de machines virtuelles que Kubernetes peut utiliser pour créer l'infrastructure de conteneur. Les utilisateurs peuvent ensuite utiliser Kubernetes pour créer et gérer des workloads.

Un seul cloud OpenStack fournit une prise en charge simultanée des conteneurs et des machines virtuelles. Cela signifie que les clients peuvent exécuter des workloads traditionnels d'entreprise basés sur des machines virtuelles, ainsi que de nouvelles applications basées sur le cloud, dans la même infrastructure.

Software-defined Storage unifié pour les workloads de production

SUSE OpenStack Cloud 7 prend en charge OpenStack Manila et CephFS, ce qui permet à nos clients de bénéficier d'un système de stockage unifié pour exécuter des workloads de production, avec accès aux blocs, objets et fichiers, au sein d'un cluster unique dans leur cloud privé, et de réduire leurs coûts opérationnels et d'investissement.

La toute dernière version de SUSE Enterprise Storage offre la prise en charge de CephFS, un système de fichiers compatible avec Posix, qui s'exécute sur le cluster Ceph. SUSE OpenStack Cloud 7 exploite cette nouvelle fonctionnalité de stockage en intégrant un pilote CephFS via Manila.

Manila est un service de partage de fichiers qui offre aux utilisateurs finaux la possibilité de choisir les fichiers pouvant être partagés entre plusieurs machines virtuelles. En effet, de nombreuses applications d'entreprise utilisent des serveurs de partage de fichiers en tant que périphériques de stockage principaux. Il s'agit donc d'un facteur déterminant pour faciliter le déplacement des workloads traditionnels vers OpenStack.

De quoi d'autre avez-vous besoin ?

Ces nouvelles fonctionnalités et fonctions améliorées sont des facteurs importants pour rapprocher ces deux mondes informatiques et exploiter le plein potentiel d'OpenStack.

Mais de quoi d'autre avez-vous besoin ?

Si vous souhaitez déplacer des workloads virtualisés vers votre environnement cloud, vous aurez également besoin d'une prise en charge de l'hyperviseur sur lequel ces workloads fonctionnent. Rassurez-vous, SUSE OpenStack Cloud vous offre une large prise en charge des hyperviseurs disponibles sur le marché. Cette prise en charge inclut KVM, XEN, Hyper-V, VMware et même z/VM pour les mainframes IBM. Pourquoi ? Parce que nos clients nous l'ont demandé. Ils souhaitent transférer des workloads vers leur propre cloud privé plus facilement et lorsque cela est utile à leurs activités.

Il y a cependant un autre élément à prendre en compte. Faire évoluer une infrastructure informatique existante dans un cloud privé nécessite une prise en charge de l'ensemble de votre matériel. SUSE Linux Enterprise Server s'avère être la base idéale pour le cloud OpenStack, car cette solution offre la prise en charge la plus exhaustive et le meilleur niveau d'interopérabilité. Tous ces avantages cumulés permettent de renforcer la protection de vos investissements.

Il existe un autre facteur important. Pour l'ensemble de votre plate-forme de cloud OpenStack, vous avez besoin d'un support technique de premier plan, de A à Z. Vous savez probablement déjà que SUSE est pionnier des solutions logicielles Open Source adaptées aux entreprises. Depuis plus de 20 ans, nous fournissons dans le monde entier un support technique Linux. Et nous proposons une assistance pour l'ensemble des solutions de la gamme SUSE OpenStack Cloud.

Ce n'est un secret pour personne. L'objectif principal de SUSE a toujours été de faire de SUSE OpenStack Cloud le cloud privé Open Source le plus adapté pour les entreprises.

Nous avons conçu cette solution pour que votre entreprise puisse bénéficier du plein potentiel d'OpenStack.

*La version Newton d'OpenStack a en réalité été baptisée d'après un bâtiment historique d'East 9th Street à Austin, Texas. L'OpenStack Summit qui a eu lieu au printemps 2016 s'était d'ailleurs tenu à Austin.

Certifications des logiciels des partenaires SUSE

Auteur : Kay Tate

Kay Tate occupe le poste d'ISV Programs Manager chez SUSE. À ce titre, elle est chargée d'encourager les éditeurs de logiciels à prendre en charge les plates-formes SUSE sur les principaux marchés verticaux et catégories de produits. Elle a utilisé et conçu des programmes pour les éditeurs de logiciels UNIX et Linux pendant quinze ans chez IBM, avant de rejoindre SUSE en 2009. Elle est chargée de gérer le catalogue des logiciels partenaires de SUSE, d'encadrer le recrutement de candidatures émanant du service commercial, d'orienter les initiatives de partenariat et de rationaliser les processus SUSE et PartnerNet pour les ISV.

Nous vivons une période passionnante en ce qui concerne la certification des produits. Lors de la SUSECON, nous avons annoncé l'extension du programme SUSE Ready, avec l'intégration de SUSE OpenStack Cloud et de SUSE Enterprise Storage à notre large portefeuille de solutions SUSE Linux Enterprise. Vous trouverez certaines de ces certifications partenaires dans le catalogue. En ce qui concerne SUSE OpenStack Cloud, vous pouvez d'ores et déjà découvrir les solutions de nos partenaires :

La prise en charge du stockage est un nouvel élément du catalogue, et nous aidons nos partenaires à y faire entrer les premières applications certifiées dès maintenant.

En parallèle, nous aidons régulièrement nos partenaires à mettre à jour leurs solutions, et lors du dernier trimestre, nous avons accueilli environ trente nouveaux partenaires et intégré plus de 200 solutions. La liste est trop longue pour être reproduite ici, mais vous pouvez rechercher les mises à jour pour votre solution sur www.suse.com/susePSC/home. Si vous connaissez une nouvelle solution ou une mise à jour d'un partenaire, que nous pourrions aider à introduire dans le catalogue, veuillez nous envoyer un e-mail à isv@suse.com.