Le défi

Soucieux de créer, déployer, exécuter et mettre à jour ses applications aussi aisément que possible, Daimler AG souhaitait concevoir et maintenir une infrastructure virtuelle et physique souple et économique.

Le groupe utilisait jusque-là des distributions UNIX propriétaires à des fins variées pour une multitude de workloads. La gestion de plusieurs environnements augmentait les coûts et contraignait le groupe à maîtriser une diversité de compétences afin de réaliser des tâches très similaires sur plusieurs plates-formes. Il était par ailleurs difficile de déterminer quels ordinateurs étaient à jour et lesquels avaient besoin de correctifs.

L’idée était de créer une solution Linux Platform-as-a-Service (PaaS) pour les utilisateurs internes, basée sur SUSE Linux Enterprise Server. Grâce à l’utilisation d’images de systèmes d’exploitation normalisées, le groupe entendait accélérer les déploiements et les mises à jour, et ainsi réduire les coûts et améliorer la conformité aux directives en matière de gouvernance d’entreprise. Cette démarche permettrait en outre de réduire les tâches opérationnelles continues liées à la mise à jour et la sécurisation des systèmes.

L’un des éléments clés de ce nouveau projet consistait à se défaire de l’ancien système UNIX sur du matériel propriétaire au profit de Linux sur des serveurs courants x86. L’objectif était de normaliser SUSE Linux Enterprise Server comme distribution unique de Linux dans la mesure du raisonnable. L’ouverture et la facilité de personnalisation de SUSE Linux Enterprise Server, ainsi que sa similitude avec UNIX, en faisaient un point de départ idéal pour ce concept de plate-forme virtuelle.

La migration des applications stratégiques était incluse dans le projet, de sorte qu’il était nécessaire de proposer une distribution Linux capable de stabilité en environnement d’entreprise, accompagnée d’un support fournisseur professionnel.

Le groupe utilisait avec satisfaction des solutions SUSE dans son principal datacenter depuis plusieurs années et savait déjà que la plate-forme était facile à gérer. SUSE se spécialise dans les workloads stratégiques, de sorte que l’entreprise avait la certitude que SUSE Linux Enterprise Server offrirait le niveau de support approprié pour ses applications stratégiques. De plus, les activités nécessitant des applications SAP bénéficiaient assurément d’excellentes performances et d’une haute disponibilité grâce à SUSE Linux Enterprise Server for SAP Applications, un ensemble de logiciels et de services hautement optimisés.

En collaboration avec SUSE, l’entreprise a défini ses normes internationales d’entreprise pour Linux, basées sur SUSE Linux Enterprise Server. Dans la mesure du possible, SUSE Linux Enterprise Server for SAP Applications serait utilisé.

L’entreprise a déployé SUSE Manager avec 28 serveurs proxy SUSE Manager distribués à des fins d’administration complète du cycle de vie Linux. SUSE Manager fait office d’espace de stockage unique de référence pour l’ensemble des applications Linux et des systèmes d’exploitation.

SUSE Linux Enterprise Server offre à l’entreprise un moyen simple de migrer les applications UNIX vers Linux. Dans le cadre du processus de migration, SUSE Manager développe une image personnalisée à partir des packages et des fonctions requis. Cette partie du processus est très rapide et 20 minutes suffisent à compiler de bout en bout une image de système d’exploitation personnalisé.

Ces images peuvent inclure des souscriptions SUSE Linux Enterprise Server avec un support prioritaire 24 h/24 et 7 j/7, un outil de reprise d’activité après sinistre, le client SUSE Manager et SUSE Linux Enterprise Server for SAP Applications avec SUSE Linux Enterprise High Availability Extension. Cette personnalisation garantit que lors de la migration de systèmes SAP, l’environnement et le support optimaux sont configurés automatiquement par défaut.

Par le passé, la certification des versions des infrastructures internes pour plusieurs distributions UNIX exigeait un investissement considérable en temps et en ressources humaines. Au lieu d’effectuer les tâches de certification pour chaque système d’exploitation, il suffit maintenant de définir les procédures une seule fois pour la plate-forme SUSE Linux Enterprise Server. SUSE Manager sert à garantir que tous les serveurs de l’environnement SUSE se conforment aux normes établies. Cet exemple montre bien comment la normalisation de la pile logicielle contribue à réduire les coûts, à accélérer les processus et à simplifier la gouvernance informatique.

Chaque environnement SUSE Linux Enterprise Server ou presque est maintenant déployé comme système d’exploitation invité virtualisé. Tous sont gérés par SUSE Manager, qui fournit une vue précise et granulaire des applications et des correctifs installés sur chaque instance. SUSE continue de fournir une expertise sur site selon les besoins, aux fins de résoudre les difficultés techniques pouvant survenir lors de migrations complexes ou urgentes.

SUSE Linux Enterprise Server et SUSE Manager ont permis à l’entreprise de migrer une grande partie de ses workloads stratégiques de UNIX vers Linux sans aucun problème. La migration de la plupart des workloads UNIX existants sur une plate-forme unique nécessitait une distribution Linux qui soit optimisée pour les applications stratégiques et l’entreprise sait que SUSE Linux Enterprise Server offre les niveaux de stabilité, de sécurité et de contrôle appropriés.

La réussite de la transition vers la plateforme SUSE se mesure à la croissance de l’environnement SUSE Linux Enterprise Server dans l’entreprise. Au cours des dernières années, le nombre d’instances Linux a quadruplé. Cette expansion considérable traduit à la fois la réussite du projet de migration continue des applications UNIX vers Linux et la croissance interne des applications Web de l’entreprise, dont SUSE Linux Enterprise Server est devenue la plate-forme privilégiée.

Et malgré l’expansion importante de l’environnement SUSE Linux Enterprise Server, la gestion reste simple et économique. Grâce à SUSE Manager, des centaines de serveurs peuvent être organisés en groupes et des correctifs peu vent être appliqués en l’espace de quelques minutes, là où il fallait auparavant des jours ou des semaines.

De nombreuses applications importantes sont désormais exécutées sur SUSE Linux Enterprise Server, notamment les solutions SAP pour la gestion logistique.

Cette expansion de l’environnement Linux s’est naturellement accompagnée d’une réduction tout aussi nette de la taille de l’environnement UNIX. L’entreprise a réduit le nombre d’instances UNIX de 40 % à mesure qu’elle migrait ses applications stratégiques vers SUSE Linux Enterprise Server. Allié aux initiatives continues de virtualisation, cet abandon progressif de l’environnement UNIX en faveur de Linux génère des économies substantielles, du fait de la réduction du nombre de compétences requises pour assurer la maintenance des systèmes et de l’utilisation allégée de matériel propriétaire onéreux.