Cloud public, privé ou hybride : quelle stratégie adopter ?

mardi, 30 juillet, 2019

Les entreprises qui font aujourd’hui le choix du cloud cherchent à gagner en agilité et en efficacité, sans gaspiller de précieuses ressources pour la gestion de leurs données, tout en réduisant leurs coûts. En effet, dans une économie mondiale très concurrentielle, la recherche d’innovation et la capacité à rester compétitive sont primordiales pour les entreprises. Selon le cabinet IDC, le marché mondial du cloud public devrait doubler de volume en 2019 pour atteindre 141 milliards de dollars.

Mais pour développer une stratégie cloud optimale, les choix sont multiples : cloud public ? Cloud privé ? Cloud hybride ? Il n’existe malheureusement pas de formule universelle magique. Tout dépendant des applications, des coûts, des expertises internes et des exigences métier inhérentes à chaque entreprise.

Cloud public, le choix souverain

Le cloud public est généralement le premier le modèle qui vient à l’esprit lorsque que l’on évoque le cloud computing. Les fournisseurs de services cloud (ou CSP) s’appuient sur une interface web pour rendre disponibles les services (serveurs, stockages…) et ainsi permettent aux entreprises de consommer uniquement les ressources dont elles ont besoin. Ce modèle nécessitant tout de même des équipements physiques, mais qui ne sont plus hébergés dans les locaux des entreprises. Ils sont aujourd’hui installés dans les datacenters chez les principaux CSP du marché comme Amazon Web Services, Microsoft Azure, Google Cloud, Blue Cloud d’IBM ou encore Alibaba. Cette virtualisation des équipements permet de gagner en efficacité et partager les mêmes ressources à plusieurs clients. En effet, ces configurations multi-tenant permettent de lisser le coût de fonctionnement des infrastructures. De nombreuses PME sont déjà parvenues à faire des économies conséquentes en tirant parti de ces modèles de tarification à l’usage proposés.

Cloud privé au service de l’agilité métier

Alors que les innovations et évolutions se font aujourd’hui à un rythme frénétique, les entreprises doivent pouvoir évoluer tout aussi rapidement, tout en améliorant leurs processus, leurs outils et leurs technologies. Dans plusieurs scénarios d’utilisations, le cloud public permet de rationaliser les opérations internes et accélérer le déploiement de nouvelles applications, offrant ainsi aux entreprises un certain un avantage compétitif. Mais qu’en est-il des clouds privés ?

À l’instar des autres modèles cloud, le cloud privé propose des ressources de traitement et de stockage en tant que service, dans le cadre d’un environnement virtualisé. Mais ici, les équipements physiques sont utilisés uniquement par entreprise et sont généralement installés dans ses propres datacenters ou chez un prestataire tiers. Si le cloud privé offre globalement le même niveau de flexibilité que le cloud public, il engendre naturellement des coûts plus importants pour les entreprises qui doivent s’acquitter des frais d’installation et de fonctionnement du matériel et des ressources liées. Mais puisque les clouds privés sont accessibles par une seule entreprise, ce modèle permet aux clients un meilleur contrôle et les aide à améliorer la gouvernance, la confidentialité et la conformité de leurs données.

Le meilleur des deux mondes

Ces services cloud permettent de gagner en efficacité sur différents domaines. Quand le cloud public est généralement plus économique et évolutif, le cloud privé offre un meilleur contrôle et facilite la gouvernance des données. Pour bénéficier des avantages respectifs de ces deux modèles, il est alors possible d’opter pour une troisième solution, le cloud hybride. S’il est nécessaire de maximiser l’efficacité des charges de travail, le cloud public peut être la bonne réponse pour des applications peu sensibles. En revanche, il est préférable d’opter pour un cloud privé lorsque les charges de travail sont plus sensibles pour des questions de conformité.

Mais avec cette approche hybride, il est crucial de s’assurer que les charges de travail des clouds public et privé s’intègrent sans accroc. Il est recommandé de gérer les clouds hybrides depuis une solution de gestion unifiée : avec une approche robuste, les charges de travail pourront ainsi exploiter différentes solutions cloud selon leurs besoins. Cette solution permet également de transférer les charges de travail d’un cloud à l’autre, ou de les étendre sur plusieurs clouds à la fois.

Compte tenu de ses avantages métier, notamment en termes de flexibilité, cette troisième option de cloud hybride est retenue par de nombreuses entreprises et permet, par exemple, d’augmenter ou de diminuer instantanément les capacités des charges de travail en fonction de la fluctuation des activités. Cette capacité s’impose comme l’un des avantages clés qui encouragent les entreprises à délaisser petit à petit leurs solutions on-premise pour migrer vers le cloud. Avec la mise en place d’une solution de gestion performante, elles pourraient bientôt transférer leurs charges de travail entre les clouds privés et publics de manière dynamique. Les possibilités sont infinies.

Le cloud hybride n’étant pas qu’une simple combinaison de clouds publics et privés. Mais plutôt une solution à part entière qui permet de maximiser la performance, l’efficacité et la rentabilité sur n’importe quelle charge de travail.

Par Pierre-Yves Albrieux, Country Manager SUSE France

SUSE poursuit son développement en conjuguant des offres open source innovantes, un chiffre d’affaires en hausse et un engagement sans faille en faveur des grands comptes

jeudi, 30 août, 2018

SUSE®, pionnier de l’open source, fournit des logiciels à des dizaines de milliers d’entreprises depuis plus de 25 ans. À la veille d’entamer la prochaine phase de son développement en tant qu’entreprise indépendante*, SUSE poursuit sa croissance en s’appuyant sur ses produits historiques, des solutions émergentes ainsi que sa communauté d’utilisateurs et de partenaires, tout en élargissant sa présence à de nouveaux segments de marché. SUSE est mieux positionné que jamais pour accompagner les entreprises dans leur processus de transformation numérique grâce à sa capacité d’innovation open source et à l’expertise acquise dans le domaine des infrastructures définies par logiciel, de distribution d’applications et de technologies cloud.

« SUSE se développe depuis plusieurs décennies en appliquant deux principes simples : être à l’écoute des clients, tout en innovant et en accompagnant le changement à leur profit », a déclaré Nils Brauckmann, CEO de SUSE. « SUSE suit une trajectoire de croissance marquée par une expansion organique et l’acquisition de technologies. Ce modèle d’expansion « build-and-buy » crée en permanence de la valeur pour les clients et stimule une croissance durable, qu’il s’agisse du chiffre d’affaires de l’entreprise ou de ses bénéfices. À mesure de son essor, SUSE réaffirme sa volonté d’être une entreprise ouverte sur le marché « open source », le terme « ouvert » faisant référence non seulement au code informatique, mais également à la liberté de choix offerte aux utilisateurs. »

Les investissements effectués par SUSE en faveur de la flexibilité et son passage du statut de fournisseur Linux à celui de fournisseur de solutions de distribution d’applications et d’infrastructures cloud définies par logiciel sous-tendent une solide dynamique et une croissance rentable, SUSE s’adaptant en permanence aux exigences de ses partenaires et clients. À l’heure où les entreprises sont confrontées à une pression croissante et doivent devenir à la fois plus agiles et économiquement performantes pour croître, être compétitives et survivre, le succès de leur transformation numérique passe par l’utilisation optimale des actifs numériques, de l’information et d’innovations logicielles toujours plus nombreuses. SUSE s’appuie sur son héritage Linux et collabore avec un écosystème de partenaires et de communautés d’utilisateurs pour adapter et sécuriser des solutions open source qui bénéficient d’une assistance et d’un support de haut niveau. Ces technologies d’infrastructure émergentes reposent sur l’approche open source et sur Linux pour offrir aux entreprises de nouvelles possibilités en termes de liberté et de flexibilité.

Jay Lyman, analyste pour le cabinet 451 Research, explique : « Ces dernières années, SUSE a élargi son portefeuille à de nouveaux secteurs tels que le stockage, le cloud, les conteneurs et la distribution d’applications. Avec une nouvelle indépendance et le soutien du fonds d’investissement suédois EQT Partners, SUSE répond à la demande du marché avec une plateforme de cloud hybride à la fois neutre et complète, qui prend en charge de multiples environnements de cloud publics et privés, ainsi que l’intégration de l’infrastructure sur site avec des logiciels tels que SUSE Linux Enterprise 15. »

SUSE occupe une position de leader sur des marchés à la fois établis et émergents aux quatre coins du monde : parmi sa clientèle figurent en effet neuf des dix plus grandes entreprises aéronautiques mondiales, dix des plus importants constructeurs automobiles mondiaux, quatre des cinq premières banques du monde, la moitié des plus grands supercalculateurs du monde et 80 % des entreprises classées au palmarès Fortune Global 50. Par ailleurs, 70 % de la totalité des applications SAP pour Linux tournent sous SUSE Linux Enterprise, dont plus de 90 % des déploiements SAP HANA. SUSE a créé et domine depuis plus de 17 ans le marché des mainframes Linux.

Kathy Bennett, vice-president d’IBM Systems en charge du support et du développement technique de l’écosystème des éditeurs de logiciels indépendants, a déclaré : « En tant que membre fondateur de la Linux Foundation, IBM poursuit sa collaboration avec SUSE dans le cadre d’initiatives open source de premier ordre, en assurant notamment la promotion de SUSE Linux Enterprise Server en tant que système d’exploitation d’entreprise entièrement supporté et optimisé pour les plateformes IBM comme IBM Z, LinuxOne ou Power Systems. Notre collaboration dans les domaines du support SAP HANA en environnement IBM Power Systems, de l’hyperviseur KVM pour l’architecture IBM Z, de la plateforme de technologie de virtualisation IBMz/VM ou de l’intégration à des technologies en cloud et conteneurs, accélère l’adoption des plateformes open source par les utilisateurs. »

Scott Farrand, vice-président, Hybrid IT – Platform Software, chez HPE, a déclaré : « HPE s’engage à renforcer les initiatives open source et celles favorables aux standards ouverts à tous les niveaux de l’industrie. Nous nous positionnons depuis plus de 15 ans à l’avant-garde de ce secteur, et tout particulièrement de Linux. Notre collaboration permanente avec SUSE au bénéfice de Linux et de l’environnement logiciel OpenStack, entre autres, contribue au lancement de solutions open source de valeur sur le marché. »

Principales étapes de l’essor de SUSE :

  • A la clôture du semestre le 30 avril 2018, SUSE a généré un chiffre d’affaires de 182,9 millions de dollars, ce qui représente une croissance continue d’environ 17 % par rapport à la même période de l’année précédente. Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) ajusté pour cette période est ressorti à 56 millions de dollars, soit une croissance de près de 23 % en variation annuelle.
  • Depuis août 2017, les effectifs de SUSE ont augmenté de près de 20 % et comptent aujourd’hui environ 1 400 employés.
  • Les principales solutions de distribution d’applications et d’infrastructures définies par logiciel annoncées cette année par SUSE sont les suivantes : SUSE CaaS Platform 3 avec orchestration et gestion des applications et services conteneurisés grâce aux puissantes fonctionnalités de Kubernetes ; SUSE Cloud Application Platform, une plateforme de distribution d’applications regroupant les technologies Cloud Foundry et Kubernetes ; SUSE OpenStack Cloud 8, une infrastructure conçue pour fournir un environnement de cloud privé prêt pour la production ; SUSE Enterprise Storage 5, une solution de stockage défini par logiciel ; SUSE Manager 3.2, une solution de gestion d’infrastructures ; et la famille de systèmes d’exploitation SUSE Linux Enterprise 15.
  • SUSE a élargi ses partenariats avec les principaux fournisseurs de clouds publics, notamment Amazon Web Services, Google Cloud, IBM Cloud et Microsoft Azure.
  • Depuis 2013, plus de 10 700 applications développées par des partenaires et 7 600 équipements ont été certifiés pour les logiciels SUSE.
  • Pour garantir la qualité du service et l’engagement client, plus de la moitié des employés de SUSE se concentrent sur les activités de développement et de support. 90 % des clients sont satisfaits de leur expérience avec les ingénieurs SUSE, et deux tiers d’entre eux accordent aux ingénieurs SUSE une excellente note.
  • L’engagement de SUSE vis-à-vis des logiciels et des communautés open source ne cesse de croître, l’entreprise étant actuellement engagée dans plus de 100 projets open source. Membre fondateur de plus de 10 organisations open source, SUSE est représenté au sein de nombreux conseils d’administration : OpenStack Foundation, Linux Foundation, Cloud Foundry Foundation, CNCF, OPNFV (projet collaboratif de la Linux Foundation), Open Mainframe et OpenHPC.

« SUSE est de très longue date un membre ouvert, actif et productif de la Fondation Linux », a déclaré Dan Kohn, directeur exécutif de la Cloud Native Computing Foundation. « Avec la Fondation, nous sommes particulièrement reconnaissants de l’engagement précoce de SUSE pour ce qui est devenu le programme certifié Kubernetes, ainsi que de leur volonté sans faille de contribuer à l’innovation open source et de mettre cette approche à la portée des entreprises grâce à des solutions de qualité à la fois fiables et simples d’emploi. »

# # #

 

A propos de SUSE

SUSE, pionnier des logiciels open source, fournit des solutions Linux ainsi qu’une infrastructure cloud et des solutions de stockage qui offrent aux entreprises un meilleur contrôle et une plus grande flexibilité. Plus de 25 ans d’expérience en ingénierie et services et un écosystème de partenaires inégalé permettent à SUSE de proposer des solutions puissantes et des services d’assistance pour aider ses clients à gérer des environnements complexes, à réduire leurs coûts et à délivrer en toute confiance des services critiques. Les relations durables que SUSE crée avec ses clients permettent à l’entreprise de s’adapter afin de leur proposer les produits innovants dont ils ont besoin pour réussir, aujourd’hui comme demain.

Pour plus d’infos, visitez suse.com

Copyright 2018 SUSE LLC. Tous droits réservés. SUSE et le logo SUSE sont des marques déposées de SUSE LLC aux Etats-Unis et dans d’autres pays. Toutes les marques tierces sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.
Category: News, SUSE News Comments closed

SUSE étend sa collaboration avec Amazon Web Services

lundi, 19 février, 2018

SUSE® annonce l’extension de son partenariat avec Amazon Web Services (AWS), permettant à AWS de revendre SUSE Linux Enterprise Server for SAP Applications directement sur AWS Marketplace. Les clients d’AWS exécutant des workloads SAP sur SUSE Linux Enterprise Server for SAP Applications – plate-forme leader pour SAP HANA et SAP S/4HANA – recevront ainsi un support intégré et optimisé de la part d’AWS et de SUSE. Ils pourront acheter la solution SUSE Linux Enterprise à la demande, en payant uniquement ce qu’ils consomment. Grâce à cette collaboration élargie, SUSE et AWS seront à même de répondre à la demande croissante des clients souhaitant bénéficier des avantages, en termes d’agilité et de coût, des applications critiques hébergées dans le cloud.

 

« Des dizaines de milliers d’entreprises à travers le monde, dans tous les grands secteurs d’activité, font confiance à SUSE pour leurs environnements informatiques, notamment ceux exécutant des workloads SAP », commente Naji Almahmoud, vice-président Global Alliances de SUSE. « Nous nous engageons résolument au service de ces entreprises et cette collaboration élargie illustre la façon dont AWS et SUSE recherchent constamment des moyens d’améliorer l’expérience client pour les applications critiques dans le cloud avec SUSE Linux for SAP HANA et SAP S/4HANA. Le marché peut s’attendre à la poursuite de notre collaboration, ce qui nous permettra de satisfaire et dépasser les exigences de nos clients pour les workloads SAP sur AWS. »

 

Bas Kamphuis, directeur général d’Amazon Web Services ajoute : « Nous sommes très heureux d’étendre notre partenariat avec SUSE pour offrir SUSE Linux Enterprise Server for SAP Applications sur AWS Marketplace. Nos clients bénéficieront par défaut du support Amazon Business, à travers un interlocuteur unique. Cette collaboration a en outre pour but d’aider ces clients à déployer et faire monter en charge des workloads SAP HANA sur SUSE Linux Enterprise Server for SAP Applications avec plus de facilité et à moindre coût. »

 

Depuis la première certification de la plate-forme AWS pour les applications SAP en 2012, des clients utilisent SUSE Linux Enterprise Server afin d’exécuter leurs workloads SAP sur AWS. En 2014, lorsque AWS a fait certifier ses instances pour SAP HANA, SUSE Linux Enterprise Server for SAP Applications est également devenu disponible sur AWS. Jusqu’à ce jour, les clients ont largement recouru au programme BYOS (Bring Your Own Subscription) de SUSE pour le déploiement de workloads SAP sur AWS. Cette collaboration élargie leur permet de bénéficier d’une tarification à la demande et d’instances réservées à mesure qu’ils développent leur présence SAP sur AWS.

 

La plupart des utilisateurs de SAP HANA passent par SUSE Linux Enterprise Server for SAP Applications pour le développement, le test et l’exécution de workloads de production, tandis que de nombreuses grandes entreprises font actuellement appel aux solutions SUSE pour développer, tester et exécuter leurs workloads de production SAP sur AWS. A la suite du lancement des instances Amazon EC2 (Elastic Compute Cloud) X1 et X1e.32xlarge, spécialement conçues pour les workloads résidant en mémoire, les déploiements de workloads SAP HANA sur AWS augmentent. Les clients souhaitant exploiter des workloads de production SAP sur AWS peuvent tirer parti de SUSE Linux Enterprise High Availability Extension, qui autorise le basculement d’instances SAP HANA entre différentes zones de disponibilité. SUSE Linux Enterprise Server for SAP Applications intègre également des perfectionnements tels que la gestion du cache de page et des paramètres de noyau optimisés pour les workloads SAP.

 

Les clients peuvent facilement démarrer avec SUSE Linux Enterprise Server for SAP Applications pour leurs workloads SAP HANA au moyen d’AWS SAP HANA Quick Start. Cette solution permet d’allouer et de configurer l’infrastructure nécessaire au déploiement de SAP HANA, souvent en moins d’une heure, suivant les meilleures pratiques d’AWS, de SAP et de SUSE.

Pour en savoir plus sur SAP HANA, AWS et SUSE, rendez-vous sur aws.amazon.com/marketplace/pp/B01E9GPLB8 et suse.com/aws.

 

À propos de SUSE

SUSE, pionnier des logiciels open source, fournit des solutions fiables dans les domaines de l’infrastructure définie par logiciel et du déploiement d’applications, offrant aux entreprises un niveau accru de maîtrise et de flexibilité. Plus de 25 ans d’excellence en ingénierie et de services exceptionnels ainsi qu’un écosystème de partenaires hors pair permettent à SUSE de proposer des solutions puissantes et des services d’assistance pour aider ses clients à gérer des environnements complexes, à réduire leurs coûts et à délivrer en toute confiance des services critiques. Les relations durables que SUSE crée avec ses clients permettent à l’entreprise de s’adapter afin de leur proposer les produits innovants dont ils ont besoin pour réussir, aujourd’hui comme demain. Pour plus informations, consultez le site suse.com.

# # #

Copyright 2018 SUSE LLC. Tous droits réservés. SUSE et le logo SUSE sont des marques déposées de SUSE LLC aux Etats-Unis et dans d’autres pays. Toutes les marques tierces sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

 

SUSE annonce un outil de test pour la plateforme Amazon Web Services

jeudi, 13 novembre, 2014

SUSE annonce son premier outil de test pour la plateforme Amazon Web Services (AWS) en environnement d’exploitation SUSE Linux Enterprise Server. Disponible gratuitement, l’AWS Test Drive du Secure Messaging Service permet aux clients de tester une solution de courrier électronique recommandé qui est à la fois fiable, sécurisée et compatible avec les protocoles et les normes en vigueur au plan international. Réunissant le système d’exploitation SUSE Linux Enterprise Server, le Service BUS ESB de WSO2 et l’adaptateur Digilink de Yenlo (Digikoppeling), l’outil AWS Test Drive permet aux gouvernements et aux entreprises de communiquer en toute sécurité.

Avec l’outil AWS Test Drive, les utilisateurs disposent d’un moyen simple et structuré pour déployer des solutions préconfigurées et les tester sans frais ni risque. Inaugurant la série de solutions de test AWS Test Drive fonctionnant en environnement SUSE, l’outil d’essai du Secure Messaging Service est disponible sous forme de logiciel en tant que service (SaaS) et peut être testé gratuitement sur le Cloud AWS.

 » Pour les utilisateurs d’AWS, l’outil AWS Test Drive constitue un moyen idéal de tester nombre de solutions innovantes avant de les déployer en production « , déclare Naji Almahmoud, Global Head of Business Development chez SUSE.  » SUSE travaille avec des partenaires tels que WSO2 et Yenlo, pour créer des possibilités de tests grâce auxquelles nos clients peuvent accéder aux solutions dont ils ont besoin avec une efficacité maximale. Le système d’exploitation SUSE Linux Enterprise Server offre aux entreprises et aux partenaires de SUSE une plate-forme d’exploitation hautement fiable, évolutive et sécurisée pour déployer sur AWS des solutions telles que le Secure Messaging Service.  »

Le Secure Messaging Service est une solution de messagerie sécurisée complète et intégrée, qui repose sur un environnement logiciel open source professionnel pouvant être aisément élargi pour mettre en œuvre des solutions de sécurité et de gestion des identités supplémentaires au moyen d’interfaces API ouvertes – et ce, conformément aux exigences locales et nationales relatives à l’utilisation de messageries sécurisées par les agences gouvernementales du monde entier. Le service peut traiter 200 messages de taille moyenne par seconde, de sorte que les clients disposent rapidement des informations dont ils ont besoin pour prendre des décisions pertinentes. Facilement extensible en cas d’augmentation de la charge de travail, il a été conçu pour les environnements de cloud computing à évolutivité horizontale (scale-out) avec répartition automatique de la charge afin d’envoyer à chaque seconde des messages plus nombreux et plus volumineux.

 » En s’appuyant sur un solide socle associant WSO2 et SUSE, Yenlo a créé le service de messagerie d’entreprise XML (ebMS) actuellement le plus rapide du marché. Cet ebMS est en effet capable de délivrer le nombre de messages le plus élevé par seconde tout en respectant les principales normes en vigueur « , explique Nevlynn Janssen, vice-président en charge du développement commercial de Yenlo.  » Grâce à ce débit élevé, les utilisateurs peuvent gagner en productivité et réagir plus rapidement aux demandes de leurs clients comme des utilisateurs internes. La disponibilité de ce service par le biais du programme AWS Test Drive permet aux entreprises et aux administrations de tester et de déployer cette solution rapidement et facilement.  »

Jonathan Marsh, vice-président de WSO2 en charge de la stratégie, conclut :  » L’intégration transparente du middleware de WSO2 et des solutions Linux de SUSE, combinée à l’expertise technique de Yenlo, aide les entreprises à résoudre rapidement leurs problématiques métier au moyen de solutions innovantes. En déployant le Secure Messaging Service sur le bus ESB de WSO2, elles disposent d’une solution de messagerie XML d’entreprise ebMS bâtie sur une architecture orientée-services (SOA) de hautes performances et d’encombrement réduit, idéalement adaptée à la plateforme de test AWS.  »

L’outil de test AWS pour Secure Messaging Service est disponible gratuitement sur le site aws.amazon.com/testdrive/suse. Pour de plus amples informations sur le Secure Messaging Service, visitez le site www.yenlo.com/en/digilink. Après avoir évalué le service à l’aide de la plateforme AWS Test Drive, les utilisateurs peuvent déployer le Secure Messaging Service en production par l’intermédiaire de l’AWS Marketplace, de WSO2 ou de Yenlo.

À propos de SUSE
SUSE est l’un des principaux fournisseurs de solutions Linux pour les entreprises qui renforcent l’agilité, réduisent les coûts et gèrent la complexité des environnements dynamiques. Avec une gamme axée sur SUSE Linux Enterprise, la plate-forme la plus interopérable pour l’informatique critique, SUSE permet aux entreprises de déployer en toute confiance des services informatiques au sein d’environnements physiques, virtuels et de cloud. Nos produits primés et notre écosystème de partenaires permettent aux solutions SUSE de se trouver au cœur de l’activité de milliers d’entreprises dans le monde. Pour tout complément d’information, visitez le site www.novell.com/linux.

Copyright © 2014 SUSE LLC. Tous droits réservés. SUSE et le logo SUSE sont des marques déposées de SUSE LLC. aux États-Unis et dans d’autres pays. Toutes les marques citées appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

Category: Non classé Comments closed

SUSE et UShareSoft proposent une plateforme pour environnements de cloud hybride qui fédère leurs solutions respectives, SUSE Cloud et UForge

mercredi, 18 juin, 2014

SUSE et UShareSoft annoncent UForge for SUSE Cloud, la première solution de cloud hybride intégrant un catalogue de services d’entreprise et des outils d’embarquement de logiciels sur le cloud (onboarding). SUSE et UShareSoft ont étroitement collaboré pour que leurs solutions respectives, SUSE Cloud et UForge, soient entièrement intégrées et certifiées pour fonctionner immédiatement ensemble. En installant instantanément le portail UForge pour SUSE Cloud, les clients de SUSE peuvent créer et gérer des logiciels personnalisés pour SUSE Cloud et les environnements hybrides, migrer des serveurs actifs vers SUSE Cloud en moins de 30 minutes, et enrichir SUSE Cloud à l’aide d’un catalogue de service d’entreprise. Ensemble, SUSE et UShareSoft simplifient l’adoption du cloud computing dans l’entreprise.

Grâce à cette nouvelle offre, les clients peuvent choisir entre le cloud public et un cloud privé, en basculant de l’un à l’autre en fonction de leurs besoins. En même temps, ils bénéficient d’une gouvernance logicielle et d’une maîtrise totale du cycle de vie de leurs applications qu’ils choisissent de les déployer dans un datacenter virtuel existant ou dans un nouveau cloud privé ou public.

« Les entreprises sont généralement réticentes à l’idée de travailler à 100 % en environnement de cloud public, notamment pour gérer leurs données confidentielles. Avec UForge for SUSE Cloud, elles pourront conserver leurs informations sensibles dans un cloud privé tout en offrant la possibilité à leurs utilisateurs d’exécuter une partie de leurs charges de travail dans un cloud public, sans limitation de capacité. Notre objectif est d’allier le meilleur des deux mondes », a déclaré Julien Niedergang, Directeur Ventes Produits de SUSE

La combinaison des solutions UForge de UShareSoft et SUSE Cloud permet aux entreprises de mettre en œuvre des clouds hybrides immédiatement opérationnels tout en assurant la montée en charge efficace des ressources et le déploiement transparent des charges de travail dans un nuage privé SUSE Cloud ou dans un cloud public, en fonction des caractéristiques de la charge de travail. Compte tenu de la prolifération des environnements de cloud public et privé, les entreprises s’intéressent de plus en plus à des solutions qui leur permets de garder la main sur la gouvernance et le cycle de vie de leur logiciels, et de faciliter le déploiement des charges de travail dans l’un ou l’autre environnement de cloud, tout en assurant la cohérence avec les datacenters virtuels existants.

« Les clients qui mettent en œuvre des environnements de cloud hybrides sont confrontés à des défis majeurs sur le plan de la gouvernance et la sécurité de leurs piles logicielles, ainsi que la migration et de l’embarquement de nouveaux applications. Ensemble, SUSE et UShareSoft répondent à ces exigences en proposant la première solution de cloud hybride intégrée, comprenant une plateforme de cloud privé et des outils d’embarquement de logiciels. Cette solution, basée sur la modélisation de logiciels, permets une agilité hybride sans précédent avec des outils simple et rapide à mettre en place », explique Alban Richard, CEO de UShareSoft.

Principales caractéristiques de la solution UForge for SUSE Cloud :

  • Homogénéité entre les clouds hybrides: prend en charge les principaux hyperviseurs et infrastructures de cloud computing. Les clients peuvent bâtir ou migrer des instances identiques pour SUSE Cloud ou tout autre cloud public (AWS pour la région EMEA, Azure, Google Compute Engine et autres) ou des centres de données virtuels existants, ce qui garantit l’homogénéité des charges de travail indépendamment de l’environnement où elles sont déployées.
  • Un catalogue de service d’entreprise intégré: propose un catalogue de services d’entreprise dynamique, qui peut être installé en quelques clics et enrichi au moyen des outils d’embarquement (onboarding) qui assurent la gouvernance d’entreprise et la gestion du cycle de vie.
  • Gouvernance logicielle: Grâce aux techniques hors pair de modélisation de logiciels de UForge, les clients bénéficient d’une gouvernance affinée et d’une totale transparence à tous les niveaux de leur pile logicielle, qu’ils construisent ou migrent des instances pour SUSE Cloud, une infrastructure de cloud public ou un datacenter virtuel.
  • Une interopérabilité complète: Selon leurs besoins, les clients peuvent déplacer des charges de travail avec flexibilité entre les infrastructures existants virtuels ou physiques et des clouds privé et public.

 

UForge for SUSE Cloud sera disponible début juillet chez les partenaires de UShareSoft et SUSE. Le portail UForge sera disponible gratuitement pour SUSE Cloud. Les clients peuvent s’inscrire pour des comptes SaaS UForge à www.usharesoft.com/suse/

À propos de SUSE

SUSE est l’un des principaux fournisseurs de solutions Linux pour les entreprises qui renforcent l’agilité, réduisent les coûts et gèrent la complexité des environnements dynamiques. Avec une gamme axée sur SUSE Linux Enterprise, la plate-forme la plus interopérable pour l’informatique critique, SUSE permet aux entreprises de déployer en toute confiance des services informatiques au sein d’environnements physiques, virtuels et de cloud. Nos produits primés et notre écosystème de partenaires permettent aux solutions SUSE de se trouver au cœur de l’activité de milliers d’entreprises dans le monde. Pour tout complément d’information, visitez le site www.novell.com/linux.

Copyright © 2013 SUSE LLC. Tous droits réservés. SUSE et le logo SUSE sont des marques déposées de SUSE LLC. aux États-Unis et dans d’autres pays. Toutes les marques citées appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

À propos de UShareSoft UShareSoft permet aux hébergeurs, aux entreprises et aux éditeurs de logiciels d’embarquer les applications et serveurs logiciels vers des environnements hybrides (physique, virtuel et cloud public ou privé). La plate-forme UForge fournit des outils simples qui permettent de construire et maintenir des piles logicielles prêtes à l’emploi ; de migrer des serveurs live vers le cloud, ou entre différents clouds ; et de faciliter la distribution et la consommation de piles logicielles via un catalogue de service ou place de marché. Pour tout complément d’information, visitez le site www.usharesoft.com.

Category: Non classé Comments closed